Menu Fermer

Paris, 21/07/20

  Objet : Excuses
Chers parents manjaks,
Chers lecteurs,

Comme vous avez pu le lire et le remarquer dans l'ouvrage Le peuple Manjak qui vient de paraître chez L'Harmattan, plus précisément dans la communication intitulée La réconciliation du peuple manjak avec lui-même dont je suis l'auteur, des erreurs se sont glissées dans le texte et nous vous promettons de les rectifier à la prochaine réédition de l'ouvrage.

– De la page 98 à la page 100, j'ai omis de citer la source des informations précieuses sur les noms de famille portés par la presque totalité des Manjaks. Ce sont des informations que j'ai prises auprès du conférencier Pierre-Nassaadiou PRELBI, lors de l'une de ses conférences à Paris;

– Les page 102 et 103, j'ai prêté des intentions à la personne nommée « Vincent GOMIS » dont l'appréhension de la question abordée ne correspond ni à ses intentions, ni à la vision des choses telles que je les ai présentées dans ma communication. Je présente donc mes excuses à Monsieur Vincent GOMIS ;

– Page 105, la question de l'aliénation religieuse sera également revue et recadrée.

En effet, je n'ai sans doute pas saisi tout le sens de certains propos du conférencier Pierre Nassaadiou Prelbi lors de sa conférence et au cours de nos échanges. Je regrette d'avoir interprété différemment, dans ce livre, certains de ses propos. Je lui présente mes sincères excuses, ainsi que toutes les personnes se sentant blessées et je réitère mon engagement de rectifier ces manquements
à la prochaine réédition.

Et en mon nom et au nom de BAKHONNE, je vous présente mes sincères excuses et vous dis qu’à l’avenir, cela ne se reproduira plus.

Moussa THIANA, votre élève et Secrétaire Général de BAKHONNE

"Chers parents, amis et sympathisants,

Les Impliqués Editeur de la grande maison d’édition Harmattan viennent de publier, sous le Titre « Le Peuple Manjak »,  les Actes du premier Colloque international manjak, tenu les 18 et 19 Octobre 2019, au Sénégal, à l’Université Assane Seck de Ziguinchor, sur le Thème « La réconciliation du Peuple manjak avec lui-même, le rôle de ses intellectuels dans l’actualisation de son Histoire, et sa présence dans le Monde ». C’est la première réalisation intellectuelle d’ensemble du Peuple Manjak, sur sa propre histoire, un ensemble d’interventions, d’exposés et de témoignages inédits sur l’Histoire, la Jeunesse et la Culture Manjaks. Ces Actes constituent ainsi, pour la Jeunesse manjak, la première porte d’accès à une construction intellectuelle cohérente et globale de son Histoire.

A tous, je souhaite une très bonne lecture pour la suite.

Seckou Ndiaye, Président de BAKHONNE"

CE QU’EST BAKHONNE

BAKHONNE, « C’est le lieu où sont exposés les mystères de l’œuvre divine ». « Tout ce qui est plus beau » se dit « A wara bi Bakhonne » = C’est aussi beau que Bakhonne». « Tout ce qui est plus agréable » se dit « A lil bi Bakhonne » = C’est aussi agréable que Bakhonne

CE QUE FAIT BAKHONNE

L’objectif principal et permanent de BAKHONNE est d’organiser et animer des rencontres de retrouvailles, de réconciliation et de renaissance, ou plus précisément, de dialogue des générations et des cultures, dans le cadre du partage de fraternités et savoir.

CE QUE POURSUIT BAKHONNE

Le Biologiste Bruce Lipton nous dit que « plus un organisme possède des protéines récepteurs-effecteurs, plus il se situe haut dans l’échelle de l’Evolution.

ACTIVITES

PRODUCTION DE BAKHONNE DE 2013 A 2019

Production d'Erpcm racine

Production d'Ersce racine

ORIGINES DU PEUPLE MANJAK
L’Histoire du Peuple MANJAKU (MANJAK ou MANJAQUE, MANDIAGO, NDIAGO) n’a jamais été contée ou rédigée dans sa globalité.
IMPLANTATION ACTUELLE DU PEUPLE MANJAK
Arrivés dans cette partie de la Guinée Bissau actuelle vers les 11e et 12e siècles (à confirmer par des fouilles archéologiques) peut être même plus longtemps et à l’abri des guerres tribales et des invasions musulmanes,
PRESENCE MANJAK DANS LE MONDE
Pour comprendre l’histoire du peuple Manjak dans son intégralité et, par conséquent, sa présence dans le monde, il faut lever l’équivoque sur l’identité des Grumétes.
Université
Le Type d’organisation académique le plus approprié qui permettrait au pessimisme de l’intelligence des intellectuels de travailler avec l’optimisme de la volonté populaire,
Musée

La liquidation de l’esprit culturel africain a été menée avec la plus grande énergie, sans regarder à la dépense.
Pour rattraper son retard technologique par rapport à l’Occident, la Chine, non plus, ne regarde pas à la dépense.

Colloque
Le Colloque constitue le premier Pôle du dispositif de suivi historique. C’est un support d’inspiration.

RENAISSANCE

ACH ( Académie de Collecte Historique)
Mission : « Instituer partout, au Pays Manjak, des agents isolés qui vont dénicher les vestiges historiques, pour arracher à l’oubli, à la putréfaction, des objets d’art de notre culture qui vont permettre de réanimer le Patrimoine intellectuel de nos Anciens.
Mission : Transposer les messages qui gisent dans les sens cachés des mots, dans un Manjak à la fois claire et élégant.
Mission : « Surveiller l’évolution générale de l’Humanité, pour permettre à l’ATH de renforcer la santé culturelle, et à la l’ACH de prolonger l’histoire du Peuple Manjak. »

Les Manjaks et l'héritage historique

Si l’Europe n’a pas réussi à développer l’Afrique depuis plus de cinq cents ans, c’est peut-être parce que ce qui intéresse l’Afrique ne l’intéresse pas. Ce qui est naturel, aussi naturel que de vouloir compter sur soi-même.

Lire

SUIVI HISTORIQUE

Les Manjaks et l'actualité mondiale

Les Manjaks et les défis historiques

« La langue est le contenant et le contenu culturel, la boîte noire de la civilisation d’un peuple. « Tant qu’un peuple n’a pas perdu sa langue, il peut encore espérer », disait un esprit éclairé.

Lire

PREMIER COLLOQUE INTERNATIONAL DE LA COMMUNAUTÉ MANJAK A ZIGUINCHOR

2ème Journée Mondiale Manjak 6 Juillet 2014

Chers Renaissants, amis et sympathisants du Peuple Manjak,

Initiée par BAKHONNE en 2013, la Journée Mondiale Manjak est célébrée par la communauté manjak chaque 06 Juillet.

1° Au plan de la numérotation indienne ou arabe, le chiffre "6" signifierait "Défense".

2° Au plan historique manjak, le chiffre 6 correspondrait aux 6 Royaumes manjaks : Basserar, Pëtsaam, Babok, Plound, Pëtaam et Kayu qui formaient à l'époque l'Empire de Basserar.

Il correspondrait aussi aux 6 jours de la Semaine manjak sur lesquels était institué un système de marché qui faisait tourner l'économie en pays manjak.

Étant d'infatigables travailleurs, les Manjaks ne connaissaient pratiquement pas de repos. C'est ce qui explique l'absence du 7, Jour qui correspond au jour de repos dans d'autres civilisations de la Planète.

Le chiffre 6 correspondrait également aux 6 bandes du pagne tissé manjak dont le succès rayonnerait jusque dans la garde-robe des invités de marque diplomatiques comme les Samouraïs japonais qui en raffoleraient, selon les dires d'une notoriété politique sénégalaise.

3° Les mois de Juin et de Juillet étaient les mois des premières pluies qui impliquaient entièrement, totalement et densément les Manjaks au travail.

Voilà les raisons qui justifient le choix du 6 Juillet, comme jour de JOURNEE MONDIALE MANJAK.

 

Elle doit s'organiser le plus simplement possible. Chacun ou chacune, en binôme, par groupe de trois ou bien en association, est invité à faire ce qu'il peut, et sait faire le mieux : Observer une minute de Conscience Profonde sur la Traversée existentielle du Peuple Manjak", prendre un café ou un thé avec un ami ou des amis, organiser une soirée, un dîner débat, une journée culturelle, etc. A chacun de gérer sa conscience historique manjak et d'entretenir le flambeau.

Le 6 Juillet est désormais notre Journée. Considérée comme telle, elle n’a pas de prix et vaut tout, comme le chiffre « zéro » qui, tout en étant rien, a le pouvoir d’augmenter ou de diminuer les autres. Si nous prenons au sérieux cette JOURNEE MONDIALE MANJAK, elle nous permettra de déployer nos ailes pour prendre notre envol.

Que Dieu et nos Ancêtres bénissent et protègent tous !

Seckou Ndiaye, Président de BAKHOONE.